vitesse impression fichier stl
en

Comment estimer le temps d’impression 3D d’un fichier STL ?

L’impression 3D d’un fichier STL peut prendre des minutes, des heures ou des jours en fonction de nombreux facteurs, je me suis donc demandé si je pouvais obtenir une estimation du temps exact et savoir combien de temps mes impressions prendront. Dans ce post, je vais vous expliquer comment vous pouvez estimer les temps d’impression de n’importe quel STL et les facteurs qui entrent en ligne de compte.

Pour estimer le temps d’impression 3D d’un fichier STL, il suffit d’importer le fichier dans un slicer comme Cura ou PrusaSlicer, de mettre à l’échelle votre modèle à la taille que vous souhaitez créer, d’entrer les paramètres du slicer tels que la hauteur de couche, la densité de remplissage, la vitesse d’impression, etc. Une fois que vous aurez appuyé sur “Slice”, le slicer vous indiquera un temps d’impression estimé..

C’est la réponse simple mais il y a certainement des détails que vous voudrez connaître et que j’ai décrits ci-dessous, alors continuez à lire. Vous ne pouvez pas estimer le temps d’impression d’un fichier STL directement, mais cela peut être fait par le biais d’un logiciel d’impression 3D.

La façon simple d’estimer le temps d’impression d’un fichier STL

Comme déjà mentionné, vous trouverez une estimation directement à partir de votre slicer et cela est basé sur les plusieurs instructions que votre imprimante reçoit du G-Code du fichier STL. Le G-Code est une liste d’instructions d’un fichier STL que votre imprimante 3D peut comprendre.

Ce qui suit est une commande pour déplacer linéairement votre imprimante 3D qui représente jusqu’à 95% des fichiers G-Code:.


G1 X0 Y0 F2400 ; se déplacer à la position X=0 Y=0 sur le lit à une vitesse de 2400 mm/min
G1 Z10 F1200 ; déplacer l’axe Z à Z=10mm à une vitesse plus lente de 1200 mm/min
G1 X30 E10 F1800 ; pousser 10mm de filament dans la buse tout en se déplaçant vers la position X=30 en même temps.


Voici une commande pour chauffer l’extrudeuse de votre imprimante:


M104 S190 T0 ; commencer à chauffer T0 à 190 degrés Celsius
G28 X0 ; home l’axe X pendant que l’extrudeuse est encore en train de chauffer
M109 S190 T0 ; attendre que T0 atteigne 190 degrés avant de continuer avec toute autre commande


Ce que votre slicer va faire, c’est analyser tous ces codes G et, en fonction du nombre d’instructions et d’autres facteurs tels que la hauteur de la couche, le diamètre de la buse, les coquilles et les périmètres, la taille du lit d’impression, l’accélération et ainsi de suite, il va ensuite estimer un temps pour savoir combien de temps tout cela va prendre.

Lire  Combien de temps peut-on laisser de la résine dans une cuve d'imprimante 3D ?

Ces nombreux paramètres du slicer peuvent être modifiés et cela aura un effet significatif sur le temps d’impression.

Il est possible de modifier le temps d’impression.

N’oubliez pas que différents trancheurs peuvent vous donner des résultats différents..

La plupart des trancheurs existants vous indiqueront le temps d’impression pendant le tranchage, mais tous ne le font pas. Gardez à l’esprit que le temps nécessaire pour chauffer le lit de votre imprimante et le bout chaud ne sera pas inclus dans cette durée estimée qui s’affiche dans votre trancheur.

Comment les paramètres du slicer peuvent-ils affecter le temps d’impression ?

J’ai écrit un billet sur Combien de temps il faut pour imprimer en 3D qui entre plus en détail sur ce sujet mais je vais parcourir les bases..

Il y a plusieurs paramètres dans votre slicer qui affecteront votre temps d’impression:

  • Hauteur de la couche
  • Diamètre de la buse
  • Réglages de la vitesse
  • Paramètres d’accélération & ; de saccade
  • Paramètres de rétraction
  • Taille d’impression/échelle
  • Paramètres de remplissage
  • Supports
  • Coquille – Epaisseur du mur

Certains paramètres ont plus d’effet que d’autres sur les temps d’impression. Je dirais que les paramètres de l’imprimante qui prennent le plus de temps sont la hauteur de la couche, la taille de l’impression et le diamètre de la buse.

Une hauteur de couche de 0,1 mm par rapport à 0,2 mm prendra deux fois plus de temps..

Par exemple, un cube d’étalonnage à une hauteur de couche de 0,2 mm prend 31 minutes. Le même cube d’étalonnage à une hauteur de couche de 0,1 mm prend 62 minutes sur Cura.

La taille d’impression d’un objet augmente de manière exponentielle, ce qui signifie qu’à mesure que l’objet grossit, l’augmentation du temps augmente également en fonction de la taille de l’objet mis à l’échelle.

Par exemple, un cube d’étalonnage à l’échelle 100 % prend 31 minutes. Le même cube d’étalonnage à l’échelle 200 % prend 150 minutes ou 2 heures et 30 minutes, et passe de 4 g de matériau à 25 g de matériau selon Cura.

Le diamètre de la buse affectera la vitesse d’alimentation (à quelle vitesse le matériau est extrudé), donc plus la taille de la buse est grande, plus l’impression sera rapide, mais vous obtiendrez une qualité inférieure. Par exemple, un cube de calibration avec une buse de 0,4 mm prend 31 minutes. Le même cube d’étalonnage avec une buse de 0,2 mm prend 65 minutes.

Donc, quand on y pense, la comparaison entre un cube d’étalonnage normal et un cube d’étalonnage avec une hauteur de couche de 0,1 mm à l’échelle 200 %, avec une buse de 0,2 mm serait massive et vous prendrait 506 minutes ou 8 heures et 26 minutes ! (C’est une différence de 1632%).

Lire  Comment obtenir les meilleurs paramètres d'adhérence d'impression 3D ?

Un calculateur unique a été mis en place pour aider les utilisateurs d’imprimantes 3D à voir à quelle vitesse leurs imprimantes pourraient aller. Il s’appelle le Calculateur de vitesse d’impression et c’est un outil facile à utiliser qui calcule les débits par rapport à la vitesse en se basant principalement sur les utilisateurs de E3D mais qui peut tout de même donner à tous les utilisateurs quelques informations pratiques. Ce qu’il fait pour les gens, c’est donner une fourchette générale de la vitesse élevée que vous pouvez entrer sur votre imprimante 3D en regardant les débits.

Le débit est tout simplement la largeur d’extrusion, la hauteur de la couche et la vitesse d’impression, le tout calculé en un seul score qui vous donne une estimation des capacités de vitesse de votre imprimante. Il vous donne une fourchette générale de la vitesse que vous pouvez entrer sur votre meilleure imprimante 3D résine. Cela vous donne un guide assez agréable pour savoir à quel point votre imprimante peut gérer certaines vitesses, mais les résultats ne seront pas une réponse précise à vos questions et d’autres variables telles que le matériau et la température peuvent avoir un effet sur cela. Débit = largeur d’extrusion * hauteur de la couche * vitesse d’impression.

Quelle est la précision de l’estimation du temps d’impression dans les logiciels de tranchage ?


Dans le passé, les estimations de temps d’impression avaient leurs bons et mauvais jours dans la précision de leurs temps. Récemment, les trancheurs ont intensifié leur jeu et commencent à donner des temps d’impression assez précis, de sorte que vous pouvez avoir plus de foi dans le temps que votre trancheur vous donne.

Certains vous donneront même la longueur du filament, le poids du plastique et le coût des matériaux dans leurs estimations et celles-ci sont également assez précises. La plupart des slicers ne sont pas en mesure de vous donner une estimation du temps d’impression. S’il vous est arrivé d’avoir les fichiers de code G et aucun fichier STL sauvegardé, vous pouvez saisir ce fichier dans le gCodeViewer et cela vous donnera une variété de mesures et d’estimations de votre fichier. Avec cette solution G-Code basée sur un navigateur, vous pouvez:

Analyser le G-Code pour donner le temps d’impression, le poids du plastique, la hauteur des couches. Montrer les rétractions et les redémarrages.

Afficher les vitesses d’impression/déplacement/rétraction

Afficher les couches partielles d’une impression et même animer des séquences d’impression de couches.

Afficher les doubles couches simultanément pour vérifier les débordements.

Ajuster la largeur des lignes pour simuler les impressions avec plus de précision.

Lire  Comment fonctionne une imprimante 3D résine ?

Ce sont des estimations pour une raison, car votre imprimante 3D peut se comporter différemment par rapport à ce que votre slicer projette qu’elle fera. Sur la base d’estimations historiques, Cura fait un assez bon travail d’estimation des temps d’impression, mais d’autres trancheurs peuvent avoir des différences plus importantes dans leur précision. Les estimations de la durée d’impression sont très précises. Certaines personnes font état d’une différence de marge de 10 % dans les temps d’impression avec Cura en utilisant le logiciel Repetier. Il arrive que certains paramètres, tels que les paramètres d’accélération et de saccade, ne soient pas pris en compte ou soient saisis de manière incorrecte au sein d’un slicer, de sorte que les temps d’estimation d’impression varient plus que d’habitude.

Ceci peut être corrigé dans certains cas en modifiant le fichier delta_wasp.def.json et en renseignant les paramètres d’accélération et de saccade de votre imprimante.


Avec quelques réglages simples, vous pouvez obtenir des estimations très précises du temps de tranchage, mais dans la plupart des cas, vos estimations ne devraient pas trop s’écarter dans un sens ou dans l’autre. Comment calculer le poids d’un objet imprimé en 3D . Donc, de la même manière que votre slicer vous donne une estimation du temps d’impression, il estime également le nombre de grammes utilisés pour une impression. En fonction des réglages que vous utilisez, cela peut devenir relativement lourd.

Des réglages tels que la densité de remplissage, le motif de remplissage, le nombre de coquilles/parois et la taille de l’impression en général sont autant de facteurs contribuant au poids d’une impression. Après avoir modifié les paramètres de votre trancheur, vous tranchez votre nouvelle impression et devriez voir une estimation du poids de votre objet imprimé en 3D en grammes. Ce qui est formidable avec l’impression 3D, c’est sa capacité à conserver la résistance des pièces tout en réduisant leur poids. C’est une bonne chose. Il existe des études d’ingénierie qui montrent des diminutions drastiques du poids d’impression d’environ 70% tout en conservant une quantité significative de résistance. Cela se fait en utilisant des motifs de remplissage efficaces et l’orientation de la pièce pour obtenir une résistance directionnelle des pièces.

J’imagine que ce phénomène ne fera que s’améliorer au fil du temps avec le développement dans le domaine de l’impression 3D. Nous voyons toujours de nouvelles technologies et des changements dans la façon dont nous imprimons en 3D, donc je suis confiant que nous verrons une amélioration. La technologie de l’impression 3D n’est pas un phénomène nouveau.

5/5 - (1 vote)

Rédigé par Alexandre Girard

Fervent passionné de l'univers de l'impression 3D. Depuis que j'ai découvert cette technologie révolutionnaire, elle est devenue bien plus qu'un hobby pour moi ; c'est une véritable passion qui façonne mon quotidien.
Mon aventure avec les imprimantes 3D a commencé il y a plusieurs années, quand j'ai acquis ma première machine. Depuis, j'ai exploré et expérimenté avec divers modèles, matériaux et techniques, cherchant constamment à repousser les limites de ce que je peux créer. Que ce soit des pièces de rechange, des objets de décoration, ou même des figurines pour mes jeux de table préférés, l'impression 3D a ouvert un monde de possibilités infinies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

quand changer buse imprimante 3D

Quand et à quelle fréquence devez-vous changer la buse de votre imprimante 3D ?

limite vitesse impression 3d

Qu’est-ce qui limite la vitesse d’impression 3D ?